TERRA NOSTRA

Logo

TERRA NOSTRA

Néo-Village en Périgord-Limousin


Nous Découvrir

Vos Témoignages


Nos Livres

LES JOURNÉES DES RENCONTRES

Prochaine journée :

dimanche 26 mai 2024

LES STAGES

Prochain stage :

A définir pour 2025

LES SÉJOURS

PRINTEMPS
Dimanche 26 mai 2024

ETE
Dimanche 28 juillet 2024

Automne
Dimanche 22 septembre 2024

Compte à rebours avant la prochaine journée

  • 00Jours
  • 00Heures
  • 00Minutes
  • 00Secondes

Vous souhaitez nous rencontrer, passer un bon moment avec d’autres personnes dans le même esprit de découverte, de convivialité, de recherche d’alternative de vie, de sens, discuter décroissance, collapsologie …
C’est ce moment que nous souhaitons vivre avec vous. Pendant une journée nous ferons connaissance, nous bavarderons à propos de vos projets, de Terra Nostra, du monde qui nous entoure,… nous visiterons les lieux, nous répondrons à vos questions…

Pour des questions d’organisation nous avons besoin que vous vous inscriviez. Faite le que si vous êtes certain-e-s de venir, nous avons eu beaucoup trop d’inscription fantôme par le passé jusqu’à se retrouver avec une seule personne sur 8 qui devait venir, donc faite cette inscription sérieusement, svp.

Pour que la journée soit réussie il nous faut un peu de monde. Un minimum de 5 personnes nous semble nécessaire pour que les rencontres soient intéressantes. En dessous de 5 personnes nous annulerons l’évènement.

Vous passez dans le coin, vous souhaitez nous rencontrer mais nos dates ne correspondent pas aux vôtres. Contacter nous directement par e-mail à contact@casa-terranostra.fr et nous verrons si une rencontre/visite peut s’organiser. Hors des 3 journées dédiées aux rencontres nous demandons 5€ par personne pour les 3 à 4 heures consacrées à ce moment (3h pour visiter et le reste pour discuter).

LES STAGES

Pas de stage en 2024. Sauf si un groupe d’au moins 4 personnes nous sollicite

Le stage proposé par Terra Nostra s’articule autour de trois questions :

1 – Comment habiter le monde ?
Cette question est la mère de toutes les autres, la question des questions, celle qui conduit la réflexion première.

2 – Quel monde faut-il habiter ?
Les situations environnementales et économico-sociales qui s’annoncent dans un futur très proche – trop proche peut-être – nous invitent à penser un mode de vie qui pourrait être le plus adéquate pour y faire face. Nul doute désormais, si nous sommes conséquents, que nous aurons à reconsidérer nos conditions existentielles sans toutefois pouvoir imaginer des modèles fiables parce que les perspectives qui émergent sont radicalement nouvelles et totalement inconnues.

3 – Comment habiter ce monde-là ?
C’est la question qui invite au passage à l’acte ; quel est ce passage ? C’est la courbure du dos, les mains dans la glaise, le froid et le chaud, les échecs et les réussites. Quelles furent les questions initiales ?

  • Comment se nourrir de notre propre production ?
  • Comment irriguer sans l’eau du réseau ?
  • Comment réduire nos consommations d’énergie ?
  • Comment réduire nos nuisances ?
  • Quelle route vers l’autonomie ?
    Et bien d’autres…

Passer à l’acte, c’est confronter, l’idée, au réel et inventer des outils et/ou innover dans l’utilisation de ceux-ci ce qui conduit à des questions aussi simples que : Tondeuse à main ou thermique, four à gaz ou four à bois, tracteur ou main d’œuvre, tronçonneuse thermique, électrique ou scie manuelle… ?

Nous avons répondu à toutes ces questions d’une certaine manière et les réponses évoluent dans le temps.

C’est à partir de ces trois questions, qui en soulèvent et en soulèveront bien d’autres, que l’initiative Terra Nostra propose des rencontres pour comprendre et vivre l’expérience d’un collectif qui avance pas à pas dans sa construction ; chaque pas étant une opportunité de questionnements et de réponses. Nous vous convions à passer plusieurs jours avec nous pour voir, appréhender, comprendre, échanger, découvrir… l’idée générale est de trouver les bonnes questions auxquelles il conviendra de tenter de répondre pour trouver la meilleure façon d’habiter le monde qui vient.

– Comment ce groupe s’est constitué ? Comment et pourquoi elles et ils ont posé leurs valises dans le Limousin ? Comment elles et ils se sont intégré(e)s dans ce territoire rural ? Quelles sont leurs pratiques (l’organisation, l’économie, leurs relations …), leurs déconvenues et leurs réussites bien sûr.

– Vous testerez vos propres projets et motivations via des outils adaptés (jeu du Tao, ciné philo, autogestion du lieu de vie …).

Le stage prévus en 2023 s’inscrit dans la continuité de ceux initialisés depuis 2021. Ce n’est donc pas notre galop d’essai mais cette année nous vous proposons de le faire à la carte car ce moment a été conçu pour être vivant et nous voulons qu’il en soit ainsi. Nous nous interdisons tout prosélytisme, toute imposture en nous appuyant sur la sincérité, l’honnêteté et la transparence, prérequis indispensables à toutes rencontres et à tous échanges.

Quand on dit stage à la carte, c’est de bâtir un programme ensemble qui correspond à ce que vous recherchez et ce qu’on est en mesure de vous transmettre. Plusieurs ateliers et moments de témoignage vous sont proposés, vous choisissez ce qui vous intéresse et on constitue un planning sur plusieurs jours pour l’ensemble du groupe.

Pendant cette période vous séjournez sur notre lieu en camping au bord de notre bel étang. Une cuisine collective et un bloc sanitaire sera mis à votre disposition. Les alcools, et autres vices délicieux sont autorisés avec modération et doivent respecter la loi.

Nous vous conseillons de venir avec vos provisions (il n’est pas prévu de temps de courses pendant le stage et nous sommes un peu éloignés des centres commerciaux (7km)). L’accueil, l’électricité, l’eau, le gaz, l’utilisation du bloc sanitaire (une toilette sèche, un lavabo, une douche) ainsi que la cuisine collective sont évidemment compris pendant votre séjour.

LES témoignages

La Genèse et la visite de Terra Nostra

Tous séjours à Terra Nostra commencent par faire connaissance et visiter les lieux et dans le cadre des stages s’ajoute une grande séquence consacrée la genèse de notre projet : Comprendre d’où nous parlons

  • Les conditions de sa création (constitution du groupe, choix du lieu, forme juridique, notion de communauté étendue…)
  • Souplesse de la forme, intangibilité du fond (intégrer les aléas dans le projet en adaptant la forme sans dénaturer le fond : être liquide).

La communauté

  • Sommes-nous un collectif ou une communauté ?
  • Pourquoi avoir choisi entre ces deux formes bien distinctes ?
  • Quelles sont les possibles organisations pour conduire le projet ?
  • Le modèle Zapatiste ?
  • Quelques concepts à éviter… (selon nous)

 

Le grand saut

Comment et pourquoi nous avons quitté une vie plutôt très confortable? Comment avons nous fait pour nous rassurer, pour faire sauter les verrous qui nous ont permis de faire le grand saut dans l’inconnu. Deux témoignages totalement différents, vous donneront certaines clés.

 

L’argent

Les gros sous, l’artiche, le blé, le flouze, l’oseille, les pépètes, le pognon, l’avoine.

On vous dit tout sur ce qu’a coûté Terra Nostra, combien ça coûte encore, et comment nous gérons l’aspect financier dans notre collectif.
Comment gérer des investissements différents, vivre dans un collectif sans apport rêve ou réalité ? Combien ça coute l’autonomie alimentaire ? …

L’énergie

Pour se lancer dans l’autonomie, il faut comprendre de quoi on parle. En particulier pour l’énergie car ce sujet intervient partout (alimentation, transport, chauffage, transformation, …), comprendre l’énergie est donc incontournable !
Au travers d’explication et d’analogie vous comprendrez

  • Qu’un panneau photovoltaïque ne crée pas d’énergie mais qu’il la transforme,
  • Ce que représente l’énergie stockée dans une batterie de perceuse par rapport à un litre d’essence.
  • Qu’est-ce que le corps humain peut développer comme énergie.
  • Que l’énergie infinie ou le mouvement perpétuel n’existe pas
  • Les échelles de dépense d’énergie entre une voiture thermique, électrique, le train ou le vélo

La communauté étendue ou la recherche d’autonomie villageoise.

Aussi bien pour l’acceptation par vos voisins que pour avoir des relations sociales épanouies ou encore pour rechercher une autonomie locale et résistante, l’intégration dans votre nouveau milieu est une condition indispensable à la réussite de votre projet.

Nous vous expliquons comment nous avons procédé. Comment dès les 5 premiers mois après notre installation, notre fêtes des voisins a réuni plus de 30 personnes d’un village de 120 âmes.

LES ATELIERS

Atelier « Tao »

Pendant 3 à 4 heures environ (répétable pour approfondir) vous jouerez par groupe de 3 ou 4 à ce jeu de coopération. Le jeu du Tao est un outil de questionnement qui permet de concevoir des stratégies de réalisation d’un projet, d’une envie, d’un désir, d’un souhait… plus généralement d’une quête ; qu’elle soit individuelle ou collective.

Exemple de quête “je veux créer un ecolieu” : Le jeu vous questionnera sur vos motivations, vos aptitudes, vos faiblesses, vos opportunités et les autres joueurs vous permettons d’approfondir et de guider chacune de vos réflexions.


Atelier « ciné-philo »

A partir d’un film, nous mettrons en pratique des exercices de pensée concernant notamment la constitution de groupes de personnes pour mettre en œuvre un projet.

Atelier « outils renouvelables » ou low teck

Substituer à la tronçonneuse, à la débroussailleuse et autre tondeuse, une scie, une hache, une faux, une faucille. Utiliser et entretenir ces outils « durables ». Les manipuler pour mieux les appréhender et intégrer combien il est fatiguant de se passer d’électricité et de pétrole.

Atelier « vivrier »

  • Nourrir un collectif : un investissement en argent, en temps et en bras.
  • Permaculture or “not” permaculture ? La production – sans idéologie – de légumes.
  • Techniques de maraîchage sur sol vivant
  • Transformer, conserver les récoltes pour l’hiver..

Atelier « animaux »

Pendant une séance de traite et/ou de soins apportés à nos chèvres, moutons et poules, nous vous expliquerons comment se gère ces animaux tellement malins, espiègles et attachants. Mais aussi comment nous faisons du fromage et du savon au lait de chèvre (ce programme peut varier en fonction des saisons de lactation).

Atelier « sémantique»

Atelier sémantique ou l’importance des mots pour réfléchir hors des dogmes “éco-villageois”
D’où vient le mot “Gouvernance”. Que signifie réellement la “Résilience”. Tout ces mots en “ence” employés à tort ou à raison mais qui perdent leurs significations originelles.

Rénovation et entretien de vos habitats

La décroissance passe par l’apprentissage des travaux manuels. Les bases de la couture, de la plomberie ou de l’électricité est à la porté de tous.
La couture n’est pas réservée aux femmes, l’électricité et la plomberie ne sont pas les prés carrés des hommes.
Pendant une journée, nous vous proposons une petite partie théorique et de la pratique (manipuler une machine à coudre, faire une petite installation électrique et de plomberie). L’idée c’est de vous montrer qu’il n’est pas nécessaire avoir un BEP en bricolage pour se lancer dans ces travaux.

Concevoir sur ordinateur, atelier “numérique”

Pas besoin de grandes connaissance en informatique pour concevoir et réaliser des plans sur ordinateur. Quand on s’engage sur la création d’une maison, d’une serre ou de grandes rénovations il est quasiment impossible de se passer de plan, ne serait-ce que pour choisir les matériaux, l’agencement, visualiser à l’avance les séquences de travaux.
Pendant une matinée, nous vous proposons de découvrir et d’assimiler les connaissances suffisantes pour vous lancer dans l’univers de la 2D/3D via le logiciel Sketchup et/ou Autocad.

Gestion de l’eau de maraîchage

Au travers d’un exercice pratique vous étudierez et imaginerez le système de collecte et de stockage de l’eau à Terra Nostra, puis nous visiterons l’installation existante

Gestion du bois de chauffage ou comment démystifier ce bon vieux Charles Ingalls

Apprendre à couper du bois, à gérer une foret, les notions importantes de l’autonomie en chauffage. Mais surtout apprendre comment faire son bois sans se blesser et vous montrer que cette activité est à la porté de toute et tous.

Nous sommes impatients de vivre avec vous ces journées ; vous venez avec des questions et vous repartirez avec d’autres issues du bonheur d’avoir été ensemble.

Nous sommes prêts à vous accueillir et avons hâte de vous rencontrer.

LES SÉJOURS

Passer une semaine ou plus à Terra Nostra.

A Terra Nostra on ne parle pas de Wwoofing, mais de séjour. Vous cherchez à passer un bon moment, échanger, apprendre, aider, confronter vos rêves à la réalité d’une vie dans un collectif, d’un ecolieu : lisez la plaquette ci-contre, puis constatez nous via le bouton ci-dessous